La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge ou « DMLA » est une atteinte de la macula.

La macula est la zone centrale de la rétine permettant la vision fine ou centrale, c’est-à-dire par exemple la lecture, la reconnaissance des détails, des visages, la conduite automobile… Cette localisation centrale explique que la DMLA peut entraîner une tache floue au centre du champ visuel, mais qu’elle laisse habituellement intacte la vision périphérique ou latérale.

Cette maladie est aujourd’hui la première cause de handicap visuel chez les personnes âgées de plus de 50 ans dans les pays développés, atteignant plus d’un million d’individus en France et des centaines de millions à travers le monde. Le risque de survenue de la maladie augmente avec l’âge pour dépasser 25% de la population après l’âge de 75 ans.

Quels sont les facteurs de risque ?

La DMLA est une affection multifactorielle avec une composante génétique.

En effet, le risque de DMLA est environ 4 fois plus important s’il existe déjà des individus atteints dans la famille. Des travaux de biologie moléculaire récents viennent d’identifier des facteurs génétiques impliqués dans la maladie.

D’autre part, la consommation de tabac augmente le risque d’un facteur 3 à 6, et la surcharge pondérale est aussi un facteur potentiel d’aggravation.