L’Association DMLA se réjouit de l’ouverture de l’institut de réadaptation visuelle Saint-Louis, à Paris, sous l’impulsion de l’hôpital national des 15-20 avec ses partenaires.

Cette prise en charge à 360° est une véritable chance pour les patients souffrant de déficience visuelle.

• Depuis février, un service de médecine et de réadaptation (SMR) accueille les patients souffrant de cécité ou de basse vision.

• Depuis mars, le pôle d’accueil de coordination et d’orientation (PACO) est un guichet unique d’accueil, d’évaluation et d’orientation pour les personnes souffrant de déficience visuelle.

Pour s’y rendre, pas besoin de rendez-vous ni de prescription médicale, l’accès est libre (pour adultes uniquement) et gratuit.

• Directement intégré au PACO depuis mars, le CECOM soutenu par la Fondation du groupement Optic 2000 reçoit gratuitement, sur rendez-vous, les personnes malvoyantes.

• L’association Valentin Haüy a annoncé l’ouverture prochaine d’un Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés visuels (SAMSAH) et l’installation de l’antenne Valentin Haüy Paris-Bastille au sein de l’institut.

Plus d’informations ici :

Institut Saint-Louis

Pour rappel, la déficience visuelle est un véritable enjeu de santé publique en France, elle touche les individus de tout âge mais notamment les personnes de plus de 50 ans. En effet, environ 2 millions de personnes souffrent de basse vision, c’est-à-dire avec une acuité visuelle corrigée inférieure à 3/10.

Catégories : Actualités