Inauguré en 2010, le premier Centre d’orientation gratuit pour les personnes malvoyantes (Cecom) est situé rue Moreau, dans les locaux de l’Institut de la Vision à Paris. Créé sous l’impulsion de la Fondation Optic2000-Lissac-Audio2000, il affiche pour son 10e anniversaire un bilan particulièrement positif au regard des plus de 3 400 personnes qu’il a accueillies en dix ans. À tel point que deux autres Cecom ont depuis ouvert leurs portes : à Lille, au sein de l’hôpital privé La Louvière, et à Besançon, au sein de l’association Les Salins de Bregille. Et ce sont au total plus de 4 000 personnes malvoyantes qui ont été accompagnées par un orthoptiste et un opticien basse vision dans le cadre d’un “projet de vue” personnalisé. Ces derniers les dirigent vers des solutions adaptées aux problèmes et aux besoins qu’elles rencontrent au quotidien. Elles peuvent y tester des aides optiques, s’informer sur le parcours de soin, être conseillées sur les structures médico-sociales, être dirigées vers d’autres professionnels pouvant intervenir dans leur prise en charge et aussi être orientées vers des relais associatifs locaux. Si la mission des Cecom est avant tout d’aider les personnes malvoyantes à maintenir un maximum d’autonomie, ils jouent également un rôle important auprès de leur entourage, pour une meilleure compréhension de la maladie et de ses répercussions au quotidien.

Catégories : Actualités